MANIFESTE D'UN DUO ENGAGE

 

2020, nouvelle définition du commercial.

De nos jours, être commercial dépasse le simple fait de vendre. Le Commercial prospecte, analyse, conseille, négocie, vend et fidélise. Il est largement intégré à la chaîne de valeur de l'entreprise en raison de sa connaissance du terrain : Il peut remonter les informations et les demandes des clients pour que l'entreprise s'adapte et réponde aux nouveaux besoins.

Au-delà du marketing, c'est l'innovation même qui est en jeu. Le commercial doit identifier les changements de comportement, adapter son discours à ces changements et in fine proposer les nouvelles solutions que sont les innovations. Il est le premier interlocuteur du client. Il véhicule l'image de toute une entreprise ; ses produits, ses valeurs, sa marque.

En cas de défaillance, c'est la santé financière de toute l'entreprise qui pourrait être remise en cause : ce sont généralement les forces de vente qui génèrent l'essentiel des revenus de l'entreprise. Par l'écoute et l'empathie, le commercial se met à la place de son client. Il cherche à comprendre ses émotions, ses envies et ses problèmes pour y trouver des solutions adéquates. Il est constamment à la recherche de signes qui lui permettront de comprendre au mieux les besoins. La relation commercial - client repose donc sur l'échange.

Notre ambition : Créer un véritable savoir-faire commercial Français

Certainement le plus métier du monde à en croire les lignes plus haut. Pourtant la fonction souffre en France d'un véritable déficit d'image ! De quels préjugés souffre la fonction commerciale en France ? Pourquoi ces préjugés sont si ancrés dans les esprits ? Pourquoi mettons-nous Les américains sur la marche ultime du podium business ?  Sommes-nous vraiment des bouseux dans nos approches commerciales ?  Qui ne décrit pas la fonction commerciale en France comme peu éthique ? Qui pense que travailler dans la fonction commerciale n'est pas un métier stable ? Qui pensent que les commerciaux ne sont pas assez qualifiés ou parfois sur-commissionnés ? 

Ce que beaucoup pensent tout bas, nous allons le dire tout haut ; le but étant de se rendre compte du déficit d'image de la fonction et de l'enjeu de la montée de compétences de nos entreprises qui va de pair. Il s'agit aussi de combattre ces préjugés si omniprésents, mettre en avant nos réussites et surtout créer une identité commerciale à la Française.

Dans le contexte actuel de mutations profondes impulsées par la crise du Covid-19, l'excellence et la culture commerciale doivent redevenir la priorité pour les entreprises pour développer le volume d'activité et générer de la croissance pour notre économie. Dans la société, dans le débat public, dans les écoles de commerce et même parfois au sein des entreprises, le rôle du commercial est parfois galvaudé. Qui n'a jamais eu entendu "Il pourrait faire commercial avec sa tchach" !  Tout faux !  Le commercial est un professionnel de l'écoute et du questionnement, il analyse et propose des solutions, c'est n'est en aucun cas un exposant d'opinion. L'enjeu est mal considéré. À travers ce Manifeste qui porte la voix de la jeunesse, d'experts, de dirigeants d'entreprises et de dirigeants commerciaux, nous partageons l'ambition commune de changer la perception de la fonction commerciale en France et de mettre en avant son rôle stratégique dans la pérennité de TOUT projet d'entreprise. Ce Manifeste est la première pierre à l'édifice de Puulse : Un mouvement qui accompagne la montée en compétences business des entrepreneurs, managers et bien évidemment des commerciaux et dont l'est de créer un savoir-faire commercial Français, aussi reconnue que notre cuisine.

Jean-Baptiste et Gianni 

  

12 

  

300

  

4,000,000 €

ZERO BLABLA.

 

Années d'expérience 

Terrains

Entreprises accompagnées

TPE & PME 

De chiffre d'affaires générés

par nos stratégies de croissance

  

+ 1000

Actes de ventes

Réussis

Plan

  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Youtube

Contact

1 Rue Marc Seguin,

26300 ALIXAN

Légal

© 2020 Puulse - SAS au capital de 5000 euros immatriculée au RCS de ROMANS SUR ISERE